Category Archives: Archives

DERNIERS CONCERTS

Dimanche 3 septembre à 17:30

Grange 6, rue Château l’Evêque

Après le concert, dégustation des vins du Clos du Château l’Evêque et tapas offertes par l’Ambassade d’Espagne.

“Un quintette dans une grange”

Ensemble Azahar

Frederic Sánchez Muñoz,flûte; Maria Alba Carmona Tobella, hautbois; Miquel Ramos Salvadó, clarinette; Antonio Lagares Abeal, cor; María José García Zamora, basson

Oeuvres de Mozart, Anton Reicha, Joan Magrané, Joaquín Turina et Julio Medaglia

16 juillet 2017 à 17:30 au Temple

“Dois violões”

Cristina Azuma et Paulo Bellinati

Né à Sao Paulo en 1950, Paulo Bellinati est l’un des guitaristes, compositeurs, arrangeurs et érudits brésiliens contemporains les plus accomplis et recherchés. Il a redécouvert, transcrit et enregistré la musique du grand guitariste – compositeur Annibal Augusto Sardinha dit Garoto. Son enregistrement phare, The Guitar Works of Garoto et l’édition de ses œuvres ont été acclamés par la critique internationale. Dans un autre album il a enregistré ses arrangements de toutes les “Afro Sambas” de Baden Powell et Vinicius de Moraes avec la chanteuse Monica Salmaso. Il a également été la vedette de plusieurs vidéos, dans la dernière il joue le personnage du légendaire compositeur brésilien Antonio Carlos Jobim.

Dans ses œuvres, Bellinati s’inspire de l’héritage musical brésilien, adaptant des formes et styles traditionnels en leur infusant des techniques et harmonies contemporaines. De nombreux guitaristes ont demandé à Bellinati d’écrire pour eux. Parmi eux le Brasil Guitare Duo (João Luiz et Douglas Lora) qui avec l’Orchestre Symphonique de l’Etat de Sao Paulo lui commandèrent l’une de ses pièces majeures, le Concerto Caboclo pour deux guitares et orchestre dont ils jouèrent la première à Sao Paulo en juin 2012 sous la direction de Giancarlo Guerrero. En avril 2013 le duo joua cette pièce en première aux Etats Unis avec l’Orchestre Symphonique de l’Université de Caroline du Sud sous la direction de Donald Portnoy. En 2015 le Maitre John Zoltek en commanda une version pour le Glacier Symphony du Montana, et présenta cette nouvelle forme du Concerto Caboclo au public américain. En 2016 le Brasil Guitare Duo et l’Orchestre Symphonique du Delaware sous la baguette de David Amado enregistrèrent un album “Deux Concerts pour Deux Guitares”(Naxos), avec, réunis pour la première fois, les concertos de Leo Brower et Paulo Bellinati.

“Jongo”, une pièce pour guitare solo, lui a valu en 1988 le premier prix de composition au 8ème Carrefour Mondial de la Guitare en Martinique. En 1996, John Williams & Timothy Kain ont enregistré Jongo en version pour deux guitares dans leur album “The Mantis and the Moon”. Cette oeuvre a depuis été enregistrée plus de 50 fois à travers le monde.

Bellinati a gagné de nombreux prix, parmi ceux-ci, le sondage du “Guitar Player Magazine” l’a reconnu comme l’un des 10 meilleurs guitaristes brésiliens. En 1994 le Premio Sharp (Grammy brésilien) l’a nommé meilleur arrangeur pour le CD de Gal Costa “O Sorriso de Gato de Alice”. Le même Premio Sharp l’a nommé meilleur soliste pour ses albums “Serenata” et “Lira Brasileira”. L’album “Garoto” a reçu de la “CD Review” la mention 5 étoiles tandis que “Guitares du Brésil” a reçu la plus haute distinction – Le Choc de la Musique – du prestigieux “Monde de la Musique”.

En 2013 Paolo Bellinati a reçu en personne un vibrant hommage lors du 6ème Concours International de Guitare de Taxco où son nom, son œuvre et sa vie dédiée à la guitare ont été acclamés. Quelques-unes de ses œuvres furent choisies pour la finale de la compétition.

Guidée par une exigence de la plus haute qualité d’interprétation et grâce à un répertoire original, la brésilienne Cristina Azuma est une guitariste de renommée mondiale et jouissant d’une carrière exceptionnelle dans le monde de la guitare classique.

Ses enregistrements en solo lui ont valu des prix internationaux tel “Contatos”, finaliste en 1995 du “Indie Awards”, soit l’un des cinq meilleurs CDs de l’année sélectionnés par un jury de critiques américain spécialisés et “É de Lei” qui lui a valu le premier prix de composition au 8ème Carrefour Mondial de la Guitare à la Martinique.

Christina Azuma donne des concerts en solo et avec orchestre depuis l’âge de 16 ans, d’abord au Brésil puis aux Amériques, en Europe et en Extrême Orient.

Cristina a participé à de nombreux festivals, à la Havane, à la Martinique, à Cordoue, Tokyo, au Pérou, en Hongrie, Equateur et Brésil. Elle a joué en soliste au BBC Concert Hall lors d’un concert retransmis par le BBC World Service, à la cathédrale de St Germain des Prés à Paris, à l’opéra de Francfort et au théâtre Casals de Tokyo, et, last but not least, au Temple de Jussy.

Alors qu’elle était en tournée au Japon en 1993, elle a été invitée à jouer pour le concert inaugural du Palais de la Guitare de Tsukuba, une salle de concert et un musée dédiés à la guitare où elle a également enregistré en public un disque avec les guitares anciennes de la collection du musée.

Christina Azuma est diplômée de l’université de Sao Paulo et docteur en musicologie de la Sorbonne, spécialisée en musique baroque de la fin du 17ème siècle. Elle vient d’ailleurs d’enregister un disque d’œuvres pour la guitare baroque du compositeur espagnol Santiago de Murcia sous le label Frame Company.

Christina dirige également la collection de partitions pour guitare de l’éditeur Henri Lemoine.

 28 mai à 17:30 au Temple

“Jean-Philippe Rameau”

Chiara Banchini, violon.

Françoise Lengellé, clavecin.

Marianne Muller, viole de gambe

 

Lorsque Jean-Philippe Rameau (1683-1764) publie en 1741 ses Pièces de clavecin en concerts, il est un compositeur reconnu et un théoricien respecté. Depuis 1728, il avait délaissé la musique instrumentale pour se consacrer uniquement à l’opéra. Lorsqu’il se remet à l’écriture pour instruments seuls, Rameau ne se sert plus du clavecin comme d’une basse continue, il le transforme en instrument soliste accompagné, il s’agit dorénavant du « clavecin en concert ».

Pièces de caractère ou portraits de contemporains, masques habillant parfois quelques mouvements de danse, les Pièces de clavecin en concerts livrent la quintessence de l’art de Rameau. Certes, le musicien délaisse l’opéra mais, à l’évidence, il n’oublie point la scène lyrique. Verve et humour, humeur et tendresse, équilibre instrumental et virtuosité individuelle, théâtralité, en un mot, voici bien toute la richesse de ces saynètes interprétées avec grâce par nos trois musiciennes complices.  L’enregistrement de ce programme leur avait valu un Diapason d’Or.

Dimanche 14 Mai 2017

“Mélodies d’Espagne et d’Amérique Latine” Virgina Correa Dupuy mezzosoprano

 Miguel Charosky guitare

 

Enric Morera i Viura (Barcelone, 1865-1942)

Cançons de carrer sur des textes de Josep Maria de Sagarra

Clavell del balcó – Ai Marguerida – Abril – L’oreneta – Estel del demati – La Font

Tulio Peramo (Cuba, 1948)

Aires de la Tierra

Vegas de Vueltabajo – Mar – Luna de Guamá – Salmodia – Fiesta –

Dušan Bogdanović (Serbie, 1955 )

Trois chansons sur des poèmes de Gabriela Mistral

 La Medianoche – La Extranjera – Meciendo

 

Ernesto Cordero (Puerto Rico, 1946)

Deux chansons sur des poèmes de Juan Ramón Jiménez

Zenobia

El Viaje Definitivo

Manuel de Falla (Cadix, 1876- Alta Gracia 1946)

Sept chansons populaires espagnoles

 

Dimanche 26 janvier 2017 à 17:30 au Temple

“Un orgue et trois trompettes”

Irina Alieva, orgue. Patrick Bielser, Mathieu Bielser et Bernard Bess, trompettes

 

Irina Alieva, organiste titulaire de la paroisse de Jussy invite les trompettistes Patrick Biesel, Matthieu Biesel et Bernard Besse dans un programme brillant avec des oeuvres originales de Georg-Philipp Telemann, Giambattista Martini et Jehan Alain pour cette somptueuse formation ainsi que des adaptations de G-F Haendel, entre autres. Comme toujours, après la musique, un apéritif réunira artistes et public à la Salle Communale de la Mairie.

Mardi 29 novembre 2016 à 20:00 au Temple de Jussy

 

String quartet instruments

Quatuor finaliste du Concours de Genève

L’un des plus importants concours internationaux de musique, le Concours de Genève a pour objectif de découvrir, promouvoir et soutenir de jeunes talents, leur donnant les outils nécessaires pour développer une carrière internationale. Le Concours de Genève a été créé en 1939, sous le nom de Concours International d’Exécution Musicale (CIEM). En 1957, il est l’un des membres fondateurs de la Fédération Mondiale des Concours Internationaux de Musique (FMCIM), dont le siège est aussi à Genève.

Beaucoup des lauréats du concours sont devenus
des solistes de renommée internationale tels que : Arturo Benedetti
Michelangeli, Georg Solti, Friedrich Gulda, Victoria de los Ángeles,
Maurice André, José van Dam, Quatuor Melos, Nobuko Imai,
Christian Zacharias, Martha Argerich, Dominique Merlet, Maurizio
Pollini, Quatuor Terpsycordes.

Ce sont 14 quatuors qui se confronteront cette année à ce genre toujours réputé difficile et dont le répertoire regorge de chefs-d’oeuvre. Les 6 quatuors retenus pour la demi-finale, qui aura lieu le 23 novembre au Conservatoire, se prêteront à l’exercice notamment au travers d’une pièce imposée de Shoichi Yabuta, lauréat du Prix de Composition 2015 – Billow. Les 3 quatuors finalistes se produiront le 27 novembre au Victoria Hall, en direct sur Espace 2 et rts.ch avec un quatuor de Beethoven et autre de Bartòk. Le jury du Concours de Quatuor sera quant à lui présidé par Gábor Takács-Nagy (Hongrie).

Le prix Concerts de Jussy sera décerné à un des trois quatuors finalistes le 27 novembre au Conservatoire de Musique de Genève qui donnera un recital de remerciement le mardi 29 novembre à 20:00 au Temple de Jussy.

Le comité des Concerts de Jussy se réjouit de cette première collaboration avec cette prestigieuse institution genevoise.

 Dimanche 9 octobre 2016 au Temple

Cappella Mediterranea

Sogno di una notte veneziana

santarelli (78 sur 244)



Mariana Flores, soprano; Leonardo Garcia Alarcon, clavicembalo ed organo; Quito Gato, theorbo e guitarra; Margaux Blanchard, viola da gamba

Les murs de Venise sont les témoins silencieux des sons séculaires qu’ils partagent avec nous avec une certaine nostalgie des jours à jamais disparus.

Venise « est » la poésie même, le chant d’une ville ouverte sur le monde et les civilisations.

Les livres d’histoire nous apprennent que les premiers chanteurs, privilégiant la compréhension du texte, accompagnés par des accords et arpèges instrumentaux, se sont retrouvés entre Rome et Firenze.

Comment concevoir Venise sans les chants des amoureux et des hommes de la mer, comment ne pas tomber dans l’illusion de penser que cette ville connaissait depuis très longtemps ce à quoi rassemblait le « recitar cantando » ?

Nous sommes tentés d’imaginer que celui-ci trouve sa source en dehors des palais et des cours, loin des chroniques et de la composition musiciale.

Le “recitar cantando” est né dans les ports ou en mer, entre la guerre et la paix des amoureux et des pays.

Il est presque certain que le sud de l’Espagne et les pays arabes ont connu une forme de “recitar cantando” avant Caccini et Monteverdi.

C’est sur les vagues de ce monde de voyages que Mariana Flores et Leonardo Garcia Alarcon, accompagnés de Quito Gato et de François Joubert, berceront leur « Sogno d’une notte veneziana» : inventer le monde en chantant avec Caccini, s’envoler loin des cathédrales avec Frescobaldi, observer à distance le grand « Claudio » jouer avec les émotions, discuter avec l’inépuisable génie lyrique de Cavalli et souffrir, soupirer, s’abandonner puis mourir avec Barbara Strozzi.

Ils sont tous devenus Poésie, ils respirent avec nous chaque jour et nous permettent d’entre-apercevoir ce qui a pu être un songe d’une nuit vénitienne.

 

Dimanche 28 août 2016 à 17:30 dans le jardin du 357 route de Jussy

Brass Band des Savoie 

366A0165

Après le concert, la fête continue

Vins offerts par le Domaine Château du Crest

Avec le soutien de la commune de Jussy et l’appui des Communes d’Anières, Chênes-Bougeries, Choulex, Collonge-Bellerive, Gy, Meinier et Vandoeuvres   

Dimanche 10 juillet 2016 à 17:30 au Temple

Paulo Bellinati et Marco Pereira

Légendes brésiliennes

 

 

Unknown

Né à Sao Paulo, Paulo Bellinati est aujourd’hui l’un des guitaristes brésiliens les plus en vue au monde. Il a enregistré 9 albums avec le groupe Pau Brasil, une douzaine en solo, et plus d’une centaine avec d’autres musiciens tels que Steve Swallow, Edu Lobo, Chico Buarque, MPB-4, Leila Pinheiro et Gal Costa. Il a reçu le “Premio Sharp”, l’équivalent brésilien des Grammy, pour ses arrangements de l’album “Sorriso do Gato de Alice”. “Jongo”, son oeuvre la plus célèbre, premier prix de composition du Carrefour International de la Guitare de Martinique en 1988, a été enregistrée par plus de 50 interprètes du monde entier, dont John Williams et Timothy Kain. Son “Concerto Caboclo for Two Guitars and Orchestra” avec le “Brasil Guitar Duo” et l’Orchestre Symphonique de la Ville de São Paulo a eu sa première en juin 2012 à São Paulo et a été repris depuis dans les salles de concert d’Amérique Latine et des Etats-Unis.

Marco Pereira, quant à lui, a mené une carrière très brillante de guitariste et compositeur. Diplômé des Conservatoires de São Paulo et de Paris, où il a rédigé sa thèse sur la musique pour guitare d’Heitor Villa-Lobos, premier prix des deux prestigieux concours internationaux Andrés Segovia et Francisco Tárrega, deux fois lauréat du Premio Sharp, pour “meilleur arrangement” en 1993 et “meilleur soliste et meilleur album” en 1994, il a enregistré de nombreux CDs tant en solo qu’avec les plus grands artistes de la scène musicale brésilienne Gao Costa, Tom Jobim, Edu Lobo, Gilberto Gil, Daniela Mercury, Milton Nascimento et Roberto Carlos. Il est professeur d’harmonie à l’Université Fédérale de Rio de Janeiro. Sa composition “Lendas Amazônicas” pour deux guitares et orchestre a eu sa première en novembre 2012 à São Paulo avec l’Orquestra Metropolitana, Paulo Martelli et lui-même comme solistes.

Amis depuis quarante ans, alors étudiants du grand maître Isais Savio à São Paolo, Paulo Bellinati et Marco Pereira unissent aujourd’hui leurs guitares, leurs arrangements et leurs compositions dans une tournée remarquable. Après une série de concerts au Brésil et aux Etats-Unis, Jussy, logiquement, fait partie de leur périple européen.

 

5 Juin 2016 à 17:30

“Synergia”

Duo ConCordis

Irina-Kalina Goudeva et George Vassilev

Guitare et contrebasse

vassilev

portrait-2

 

”Un concert – spectacle qui fait le lien entre les esthétiques, la passion et l’expression émotionnelle de la musique des pays de Balkans et celle des pays latins. La création de ce projet holistique est née du désir des artistes d’unir les moyens expressifs de leurs instruments et d’arts divers pour explorer une nouvelle palette d’expression musicale. Une alchimie de sons, une synergie et complicité entre deux artistes qui nous plongent dans un monde oscillant entre le rêve et l’initiation.”

Textes de Pablo Neruda, Horacio Ferrer, Henry Noveraz et Bogomil Goudev

 

Avec l’appui des Comunes d’Anières, Chêne-Bougeries,Choulex, Collonge-Bellerive, Gy, Meinier et Vandoeuvres

Dimanche, 10 avril 2016 à 17h30 au Temple

Apéritif après le concert avec une dégustation des vins du Château du Crest

GUY BOVET, orgue

Bovet-Guy-05

 Bach et Bovet

J’ai été étiqueté tour à tour comme un spécialiste de musique ancienne espagnole, française baroque et romantique, de Jehan Alain, de musique gothique, de Brahms, de Schumann et même de Bach…
Il est vrai que j’ai consacré beaucoup de temps à chacun de ces domaines, mais je joue de tout, avec plaisir.

En ce moment, parmi mes favoris il y a :

Toujours la musique ancienne espagnole, le répertoire “serassien” du début et milieu 19ème italien, l’oeuvre complète de Schumann, celle de Liszt, la symphonie romane de Widor, l’oeuvre de Jehan Alain… et bien entendu, toujours le bon vieux Bach. Je joue souvent ma propre musique : ce n’est pas qu’elle soit si bonne, mais les auditeurs aiment toujours l’entendre.

Du site www.guybovet.org

 

Dimanche, 28 février 2016 à 17h30 au Temple

 « Autour de Pau Casals »

CAMILLE THOMAS, violoncelle

photo couleurs Camille Thomas

P. CASALS          El Cant del Ocells

J. S. BACH            SUITE pour le violoncelle N° 2

E. YSAŸE            SONATE pour violoncelle seul, Op. 28

G. CASSADO      SUITE pour violoncelle seul

Nommée aux Victoires de la Musique dans la catégorie Révélation Soliste instrumental de l’année 2014, la jeune violoncelliste franco-belge Camille Thomas a été choisie par la radio Musiq’3 pour représenter la Belgique au Concours de l’Union européenne de radio-télévision (UER) où elle a remporté le 1er Prix et fut nommée «New Talent of the Year 2014». Elle a par ailleurs remporté de nombreux prix parmi lesquels le 7e Concours International Antonio Janigro en Croatie, la Yamaha Music Foundation of Europe Strings Competition, le Concours Edmont Baert et le Concours Léopold Bellan.

Invitée des plus grandes salles, Camille Thomas s’est produite entre autres au Théâtre des Champs-Élysées et à la Salle Gaveau à Paris, au Victoria Hall de Genève, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, au Jerusalem Music Center, au Kon- zerthaus de Berlin.

Camille Thomas joue un instrument exceptionnel de Ferdinand Galliano datant de 1788, le «Château Pape Clément», généreusement mis à sa disposition par Bernard Magrez. Elle est habillée par la maison de couture John Galliano.

 

22 novembre 2015 à 17:30 au Temple

SOLODUO

Duo des guitaristes Matteo Mela et Lorenzo Micheli

SoloDuo09

Domenico Scarlatti (1685-1757) Trois Sonates

Mario Castelnuovo-Tedesco (1895-1968)

Les Guitares Bien Tempérées op. 199

Deux Préludes et Fugues

Vincenzo Bellini (1801-1835) Sinfonia dall’opera “Il pirata”

arrangée par Mauro Giuliani (1781–1829)

Claude Debussy (1862-1918) Clair de lune

Ludwig Van Beethoven (1770-1827)

Sonata “quasi una fantasia” op. 27 no. 2

 

 

 27 septembre 2015 à 17:30 au Temple

Le Quatuor Terpsycordes avec

Casilda Regueiro, récitante

Xavier Dami, pianiste,   Damien Bachmann,  clarinettiste 

 

photo_9-1

A. Dvorak, Deux Valses op. 54 n. 1 et 4
A. Piazzolla, Four for Tango
D. Chostakovitch, Polka
J. Achron “Halef, le vendeur d’eau”, conte musical

 

30 août 2015 à 17:30 au 19 route des Beillans à Jussy

Percussions dans un jardin

Jérémie Maxit, Sébastien Millius et Benoit Pesenti

Oeuvres de I. Xenakis, N. Kivkovic, Guo Wenjing

photo-20

7 juin 2015 à la Salle des Fêtes

Arcoincanto

Giacomo Grandi, violoncelle et Christophe Sturzenegger, piano, avec Marianne della Casagrande, mezzo soprano

Arcoincanto signifie en italien “l’archet dans la voix”, mais aussi “enchantement”, l’enchantement de l’archet. Le projet est né en 2009 dans l’idée de fusionner le monde vocal avec le monde instrumental. Dans ce programme  Giacomo Grandi, Christophe Sturzeenegger avec leur invitée Marianne della Casagrande  interpréteront  une première partie de lieder en duo et trio, et une deuxième partie d’airs et duos d’opéra. Visitez le site d’Arcoincanto: www.duoarcoincanto.com

DUO ARCOINCANTO

MARIANNE DELLACASAGRANDE

 

 

26 avril 2015

Chansons à mille cordes

phoca_thumb_l_jussyii- 7940 

Elise Estavoyer et Harpes en Coeur
La Chanson Française: Jacques Brel, Georges Brassens, Julien Clerc, Lara Fabian, Jacques Dutronc, Serge Gainsbourg….

Dix harpes classiques et celtiques dialoguent sur le thème de la chanson française. Un répertoire peu visité pour cet instrument plutôt habitué du répertoire de musique classique ou de musique traditionnelle. Douée d’une sensibilité et d’une magie expressive exceptionnelle, la harpe vous invite a partager la nostalgie des melodies qui ont marqué l’histoire de la chanson française. Sans nul doute, Georges Brassens, Jacques Brel, Nino Ferrer auraient apprecié qu’un instrument tel que la harpe leur rende hommage.

 

janvier 2015 17:30 au Temple de Jussy

Choeur Gaudia et solistes du Nouvel Orchestre de Genève

Direction Michel Dumonthay

Gaudia est dérivé de Gaudeamus, nous nous réjouissons. Il signifie moments de joie partagés. Il s’agit d’un latin tardif qui représente dans la langue latine un pluriel d’abstrait et qui a été accepté comme féminin dans le 4ème siècle. Paraît tout à fait convenable sur le plan de la linguistique et de la sémantique pour le nom d’un ensemble vocal. [René Amacher, Professeur d’histoire de la linguistique à l’Université de Genève]

bruckner_laroche_cote_b

Maîtrise du CPMDT: 16 novembre à 17:30

1Maîtrise CPM_mars10La Maîtrise accueille des enfants et des jeunes de 5 à 16 ans ayant choisi de mettre le chant au cœur de leur formation musicale. Par la qualité du travail vocal, par la découverte du répertoire mais également par une pratique concertante vivante et régulière, les maîtrisiens reçoivent un solide bagage musical et vivent ainsi une expérience particulièrement enrichissante et variée. Aujourd’hui, 120 élèves sont regroupés en six groupes d’âge et d’expériences distincts.

Régulièrement sollicitée dans la région genevoise et alentours, la Maîtrise a pu se produire notamment avec des ensembles comme l’OSR, l’ensemble Ars Nova, le Kobelt Kammerchor, le Motet de Genève, l’OCG, l’ensemble Elyma, Gli Angeli, ainsi que lors de festivals comme Archipel ou encore Agapé.

Elle est également partenaire du Grand Théâtre de Genève pour les productions nécessitant la participation de chœurs d’enfants, occasionnellement de solistes.

Ainsi, aux côtés de musiciens professionnels, les enfants sont musicalement et humainement vivement stimulés.

Fondée en 1974, la Maîtrise a été reprise en 2001 par Magali Dami qui met à contribution son expérience de chanteuse (Ensemble Vocal de Lausanne, Cantatio, Séquence), mais également d’instrumentiste spécialisée dans la musique ancienne (flûte à bec, cornet à bouquin).

En 2005, elle est rejointe par Serge Ilg, également chanteur. Celui-ci met à profit son expérience à la Maîtrise de Notre-Dame de Paris, puis à la tête de celle de Rouen.

Tous deux partagent actuellement la direction de la Maîtrise du CPMDT, plaçant au service des enfants leurs compétences complémentaires.

 

Quatuor de Genève 5 octobre 2014

IMG_1307_web

Le Quatuor de Genève réunit quatre musiciens qui se sont rencontrés au sein de l’Orchestre de la Suisse Romande. La passion de la musique de chambre qui anime leurs archets a valu à l’ensemble une place de choix dans le paysage musical de notre région: Festival Amadeus, Grand-Théâtre de Genève, Schubertiade de la Radio Suisse Romande, entre autres, l’ont accueilli dans un répertoire éclectique.

 

Concert dans un jardin le 7 septembre 2014 à 17:30 au 19, route des Beillans à Jussy

Les frères Julien et Dimitri Bouclier violon et accordéon

 

 

2007-03 Gleizé Tournus 37

 

Concert dans un jardin
Les frères Bouclier: 7 septembre 2014
2007-03 Gleizé Tournus 37

Un duo exceptionnel !
Issus d’une famille de musiciens, Dimitri et Julien Bouclier s’imposent aujourd’hui comme de véritables virtuoses de leurs instruments.
Leurs parcours est, pour l’un comme pour l’autre, exceptionnel et leur palmarès brillant. Agés d’une vingtaine d’année, ces deux frangins sont tels un jeune chêne, racines déjà solides et branches tournées vers le ciel.
Si violon et accordéon riment souvent avec musique de l’Est, ce duo transporte leur public vers des terres inconnues qui appelent le respect et invitent au voyage. Dimitri et Julien Bouclier impressionnent déjà par le lyrisme, la liberté, l’engagement et la simplicité des grands interprètes. Les oeuvres qu’ils nous font entendre sont arrangées par leur soin et nous permettent de découvrir l’accord parfait qui peut exister entre ces deux instrument.

 

mai 2014

SaXas

Saxas 30

6 avril 2014 Paulo et Cristina

Paulo Bellinati et Cristina Azuma

Place aux guitares brésiliennes!

Publié par : Elise Friedli 02/04/2014

Concerts de Jussy Quand les cordes se mettent à vibrer, le plaisir d’écouter de la bonne musique résonne dans les oreilles. Des guitares sèches s’échappent des sons limpides, des mélodies douces, parfaitement bien interprétées par deux guitaristes brésiliens, Paulo Bellinati et Cristina Azuma. Un des meilleurs et plus célèbres duos de guitare actuels. Dans le cadre de leur tournée européenne, le tandem se produira au Temple de Jussy pour un véritable Hommage à la guitare brésilienne et interprétera plusieurs morceaux de son dernier CD. Paulo Bellinati est né à Sao Paulo où il réside actuellement. Son lien avec la Suisse est fort, puisqu’après avoir étudié la guitare classique et avoir obtenu son diplôme au Conservatoire dramatique et musical de sa ville natale, il a vécu dans notre pays pendant cinq ans . Il a continué ses études musicales au Conservatoire de Genève et a enseigné dans son équivalent lausannois. Plusieurs festivals helvétiques ont eu la chance de l’accueillir sur leurs scènes: le Montreux Jazz Festival, l’Ozone Jazz à Neuchâtel ou encore le Festival du Bois-de-la-Bâtie à Genève. Cristina Azuma , née elle aussi au Brésil, donne des concerts depuis son adolescence en solo, accompagnée ou avec un orchestre. Elle s’est produite tout d’abord au Brésil, puis dans d’autres pays d’Amérique et d’Europe.  C’est donc une grande occasion que celle offerte par les Concerts de Jussy. Ce spectacle fait d’ailleurs partie d’une série de six concerts organisés par l’association et offerts gratuitement, en général le dimanche à 17h30. Une démarche fort intéressante qui permet de proposer chaque année divers spectacles musicaux très variés, allant de la musique du Moyen Age jusqu’à nos jours. Après cet Hommage à la guitare brésilienne, un apéritif réunira public et musiciens à la Salle des fêtes de Jussy. Un prétexte plus qu’agréable pour faire la connaissance de ces deux artistes. Et pourquoi pas les remercier, car on vous l’assure, vous aurez passé un moment d’exception, en les entendant caresser leur guitare. Joanna Szymanski   Concerts de Jussy Hommage à la guitare brésilienne Di 6 avril à 17h30 – Temple de Jussy Entrée libre, concert suivi d’un verre de l’amitié Plus d’infos sur www.lesconcertsdejussy.ch

Contes en musique

Dimanche 18 novembre 2012 à 17h30

chagall

Les conteuses: Odette Billard-Sylviane Gerber

Les musiciens: Sylvie Laville harpe et voix

Philmar: multi-instrumentiste et voix
chagall

entrée libre, collecte

Les Musiciens de Jussy

Dimanche 28 octobre 2012 à 17h30

jussy image concert

Duo de guitares: Maite Bovet-Jacques Hoffmann
Oeuvres de: Leo Brouwer, JS Bach, Enrique Granados

Choeur “Echo des Champs”
Oeuvres de: R. Vincent, P. Papadiamandis, W.A. Mozart,..

Soirée estivale de Musique sud-américaine

Samedi 21 juillet 2012 à 19h30
(chez H+H Longchamp*)
38, rte des Beillans, 1254 Jussy

Récital guitare, charango et chant

hector_image
Héctor Salazar
philippe_image
Philippe Longchamp

Suivi d’un apéro. Entrée libre, collecte
*)Par beau temps le concert aura lieu en plein air, par mauvais remps au Temple de Jussy. En cas de doute, le No 1600 ou www.1600.ch vous renseigneront dès 14h. RSVP jusqu’au jeudi 19.7.12: info@lesconcertsdejussy.ch ou au 079 611 79 78

Ensemble GIOCOSINO

Dimanche 3 juin 2012 à 17h30

Giocosino_accadem_petit

Oeuvres de: Gaëtan Cruchet, Bruno Coulais, Claude-Henry Joubert, Andreas Holzer-Rhomberg

Choeur et orchestre d’enfants de l’école “Accademia d’Archi”

Direction: Juan di Pollina et Guillaume Chambaud